Pourquoi courons-nous ?

Drôle de question vous ne trouvez pas ? Et pourtant, il existe de nombreuses raisons de courir, et toutes les personnes qui font de la course à pied ne le font pas forcément pour les mêmes raisons. Même si pratiquement tout le monde a débuté le jogging pour la même raison (garder la ligne ou perdre du poids), la poursuite, sur la durée, de cette activité sportive ne relève pas uniquement de notre volonté de brûler des calories…

Raison n°1 : pour garder la forme (et la ligne)

Comme évoqué en introduction de cet article, la plupart des personnes qui se mettent au running le font pour perdre du poids, garder la ligne, s’entretenir physiquement, faire travailler leur cardio. Il est vrai que le running est une excellente activité physique pour tonifier ses muscles et faire fondre les graisses : il est donc tout à fait normal que cet aspect du running soit celui qui attire le plus de débutants.

Mais, avec le temps, le runner ne court plus spécialement pour garder la ligne, c’est même l’inverse qui se produit : il veut garder la ligne pour continuer à bien courir. Vous voyez ? Un cercle vertueux se met en place assez rapidement, une fois que le coureur passe de débutant à coureur de niveau intermédiaire. Donc, si courir pour s’entretenir physiquement est une raison souvent évoquée pour se mettre à la course à pied, c’est loin d’être la seule raison qui fait que de nombreux coureurs persistent et continuent de courir pendant de nombreuses années (parfois même pendant toute la vie).

Raison n°2 : pour se dépasser

Courir c’est un peu un combat contre soi-même. Si, lors des débuts, on court surtout pour se dépenser physiquement, par la suite, on court pour faire mieux. Mieux que qui ? Mieux que soi-même ! Se fixer des objectifs et les tenir est une immense source de satisfaction pour les coureurs. Certains commencent par de simples footing en endurance fondamentale (en totale aisance respiratoire) et terminent par faire un semi-marathon, ou même un marathon ou un trail ! D’autres ne feront jamais de compétition mais feront de plus en plus de séances à haute intensité (comme le fractionné), des sorties longues, ajouteront de nouvelles séances par semaine, etc…

Courir pour se dépasser

Raison n°3 : pour renouer avec son corps

Plus on court, plus notre corps se transforme et (re)devient performant, notre condition physique s’améliore. Si nous avons tous débuté pour garder la ligne et rester en forme, nous étions loin de nous douter que, lorsque nous ne faisions pas de course à pied, nous manquions en fait cruellement de tonus. En tant que coureur régulier, notre corps redevient plus dynamique, réactif, tonique et le souffle s’améliore grandement. En clair, nous ne subissons plus notre corps, nous vivons en pleine harmonie avec ce dernier.

Raison n°4 : pour s'évader, méditer…

Une fois le corps bien entraîné, courir devient plus facile, c’est donc une excellente occasion de s’offrir un temps pour soi. Le temps de la course, les pensées vont et viennent, notre esprit s’égare, les problèmes semblent moins graves, moins insurmontables… De même, ceux qui ont l’habitude de courir en extérieur apprécient de voir les paysages évoluer au fur et à mesure des saisons. Certains coureurs parviennent même presque à méditer pendant leur course, en se concentrant sur leur foulée et leur respiration. Courir est aussi l’occasion d’écouter des podcasts ou ses musiques préférées, certains coureurs adorent courir avec leurs écouteurs vissés aux oreilles !

Raison n°5 : pour les endorphines !

D’après de nombreuses études, la sécrétion d’endorphines démarre après environ 20 minutes d’effort à au moins 70 % de sa fréquence cardiaque maximale. Si ce n’est assurément pas la seule raison qui pousse de nombreuses personnes à courir, les endorphines sont une source de motivation supplémentaire, c’est certain. Après, si vous ne courez plus que pour ressentir les effets des endorphines, que votre envie de faire du sport devient de plus en plus impérieuse, il est tout de même possible que vous soyez en train de développer une bigorexie (dépendance au sport), ce qui n’est pas recommandé !

L'essentiel à retenir

  • De nombreuses personnes se mettent à la course à pied pour ses bienfaits physiques qui sont, il est vrai, multiples : amélioration du système cardio-vasculaire, de l’endurance, développement musculaire, aide à la perte de poids, etc…
  • Mais, avec le temps, le coureur confirmé poursuivra la course à pied pour d’autres raisons. Bien sûr, il bénéficiera toujours grandement des bienfaits de la course à pied, mais il cherchera souvent un petit quelque chose en plus par la suite : le dépassement de soi, le plaisir de courir en laissant ses pensées se développer librement, la satisfaction de faire fonctionner un corps en pleine forme, les endorphines, etc…