La course à pied, est-ce mauvais pour les genoux ?

Comme pour de nombreux autres sports, vous pouvez vous blesser en faisant de la course à pied. Mais une idée très répandue insinue que la course à pied est une mauvaise activité pour les genoux. Est-ce vrai ? Vous allez le découvrir au sein de cet article.

La course à pied peut générer des blessures

Comme pour tous les sports, il est effectivement possible de se blesser en course à pied. Un entraînement trop intensif ou des chaussures non adaptées peuvent générer des blessures. De la simple ampoule à la fracture de fatigue, la liste des blessures que vous pouvez contracter en courant est assez longue. Nous vous invitons d’ailleurs à lire cet article si vous voulez en savoir plus sur les blessures en running.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est tout à fait possible d’éviter les blessures. Il suffit d’être à l’écoute des signaux que votre corps vous envoie. Si vous avez une douleur intense, allez voir votre médecin avant que votre blessure ne s’aggrave. De même, de nombreuses blessures surviennent lorsque le coureur augmente de manière trop rapide sa charge d’entraînement. La solution ? Vous pouvez (et devez) augmenter votre cadence d’entraînement de manière progressive. Ne passez pas de 30 minutes de course à 1 heure du jour au lendemain. De même, si vous avez l’habitude de courir deux fois par semaine, vous pouvez ajouter une troisième séance, mais allez-y progressivement. Cette troisième séance doit être courte au début, vous pourrez la faire durer plus longtemps au fur et à mesure. De même, si vous voulez vous mettre à des séances plus intenses, de type fractionné par exemple, allez-y progressivement.

Et l'arthrose du genou ?

A la lecture de cet excellent article, rédigé par un médecin du sport, il apparaît que les coureurs n’ont pas plus d’arthrose aux genoux que les non-coureurs ! L’apparition de l’arthrose est due à de multiples facteurs tels que la génétique, les anciennes blessures, l’inflammation des articulations, etc…
Donc la course à pied ne crée pas d’arthrose, c’est une idée-reçue sur le running qui a la vie dure ! Il apparaît même que la pratique de la course à pied pourrait faire diminuer les douleurs liées à l’arthrose. Mais attention tout de même, si vous êtes concerné par ce problème de santé, et que vous souhaitez vous mettre à courir, il est préférable d’en parler au préalable à votre médecin.

En conclusion

Vous le savez désormais, la course à pied n’est pas une activité mauvaise pour les genoux et pour les articulations d’une manière générale. C’est même une excellente activité physique qui vous permettra de faire travailler vos muscles, votre cardio, de gagner en endurance et d’améliorer significativement votre condition physique générale.

la course à pied n'est pas une activité mauvaise pour les genoux

Mais le risque de blessure est bien réel. Pour les éviter, n’en faites pas trop, surtout si vous êtes débutant. Augmentez l’intensité de vos entraînements au fur et à mesure, pensez à bien vous échauffer avant de partir courir. Et n’oubliez pas de consulter votre médecin si vous ressentez une douleur ou un gène à un endroit en particulier. Si vous ne tombez pas dans le « surentraînement », vous n’avez pas de raison de vous blesser. Donc allez-y mollo, et si vous ressentez une douleur importante, allez consulter.

L'essentiel à retenir

  • Les blessures musculaires ou articulaires (et même les fractures) sont possibles en course à pied. Elles sont néanmoins évitables si vous restez bien à l’écoute de votre corps et que vous respectez un programme d’entraînement progressif. La meilleure manière de se blesser en course à pied est d’augmenter brutalement l’intensité de ses séances.
  • Il apparaît que les personnes qui font de la course à pied n’ont pas plus de problèmes d’arthrose du genou que les non pratiquants. Néanmoins, si vous souffrez d’arthrose, demandez tout de même l’avis de votre médecin avant de vous mettre à la course à pied.