Courir en musique : avantages et inconvénients

Vous aimeriez écouter de la musique en courant mais vous ne savez pas si c’est une pratique qui est ou non recommandée ? Alors prenez le temps de lire cet article, nous vous listons les principaux avantages et inconvénients de l’écoute de la musique lors de vos sessions de course à pied.

Les principaux avantages

Des avantages il y en a, c’est certain ! Découvrez les principaux ci-dessous :

  • La musique permet de booster votre motivation ! Courir en écoutant ses titres préférés et / ou des musiques entraînantes, cela booste la motivation. Vous pouvez créer vous-même vos playlist ou aller piocher sur les diverses plateformes de streaming qui existent.
  • Elle permet aussi d’améliorer ses performances. Comme l’indique ce document de l’IRBMS (Institut de Recherche du Bien-être de la Médecine et du Sport Santé), écouter de la musique en courant améliore les performances des coureurs. D’ailleurs, cette étude montre qu’une musique avec un tempo lent est particulièrement bien adaptée pour les sports d’endurance.
  • Cela brise la monotonie de la course à pied, surtout si vous courez plusieurs fois par semaine. Il faut bien l’avouer, il y a certains jours où la course à pied peut être un monotone, surtout lors de sessions en endurance fondamentale ou lors de sorties longues. La solution ? La musique bien évidemment ! Quoi de mieux que quelques morceaux de musiques vivifiants pour se remotiver et briser la monotonie !
  • Ne plus entendre les bruits indésirables. C’est aussi un inconvénient, nous en parlerons plus bas sur cette page. Mais écouter de la musique lors de votre jogging vous permet de vous couper des bruits intempestifs qui pourraient vous gêner lors de votre sortie running, comme les klaxons, les bruits de moteurs, etc…
Courir en musique : Les principaux avantages​

Les principaux inconvénients

Des inconvénients, il y en a aussi ! Découvrez-les ci-dessous :

  • Le principal inconvénient, c’est que vous n’entendez pas les dangers potentiels, vous y faites moins attention. Il est primordial, lorsque vous courez, de ne pas vous couper complètement des bruits environnants. Il est en effet très important de rester attentif à votre environnement, aux bruits de voiture et autres véhicules notamment.
  • Vous n’entendez plus les bruits de la nature. Si vous courez à la campagne ou sur une plage, il est dommage de vous couper des bruits de la nature. Le bruit d’une rivière qui coule, des vagues, le son du vent dans les branches d’un arbre, les bruits que font les petits animaux, comme les oiseaux. Tous ces bruits sont agréables à écouter et nous connectent avec la nature.
  • Cela peut perturber votre entraînement. La musique peut avoir un effet très motivateur, cela nous booste et peut, sans que nous y fassions attention, nous faire courir plus vite que nous le voulions et, en même temps, accélérer votre rythme cardiaque au-dessus du seuil que vous vous étiez fixé avant votre run.
  • En groupe, oubliez la musique. Et enfin, si vous courez en groupe, il est évident que vous n’écouterez pas de musique. Si vous courez en groupe, c’est pour partager un moment avec d’autres coureurs. Si le partage avec d’autres coureurs ne vous intéresse pas, il est dans ce cas préférable de courir seul (et là vous pourrez remettre vos écouteurs).

Alors on fait quoi ? On court en musique ou non ?

L’idéal est d’alterner, lors d’une même séance. Lors de votre parcours, les endroits où il peut y avoir du danger (circulation plus dense par exemple), il est préférable de couper la musique pour vous concentrer sur les bruits environnants. Et à l’inverse, là où il n’y a pas de dangers, vous pouvez y aller et écouter vos musiques préférées, si cela peut vous aider à vous motiver lors de vos sorties running. Tout est question de dosage et de logique. La musique en courant, oui, mais pas n’importe comment. Si vous souhaitez courir en musique, faites-le avec du bon matériel. Nous vous recommandons d’opter pour des écouteurs de running sans fil : ils sont plus pratiques et n’entraveront pas vos mouvements lors de séances d’entraînement.
Alors on fait quoi ? On court en musique ou non ?​

L'essentiel à retenir

  • Faire son footing en musique comporte de nombreux avantages : cela permet de se motiver lors d’entraînements plus intenses (comme lors de séances de fractionné par exemple), cela peut vous aider à courir plus longtemps sans éprouver de lassitude et enfin, c’est une bonne manière de se couper des bruits environnants si ceux-ci sont désagréables.​
  • En revanche, il y a aussi des inconvénients au fait de courir : cela peut vous mettre en danger, far vous n’entendez plus les bruits qui vous entourent (voitures, motos, etc.), si vous courez en plein air, vous n’entendrez pas les sons de la nature et enfin, la musique peut aussi perturber votre plan d’entraînement : la musique a un effet euphorique, vous pourriez donc vous mettre à courir plus rapidement et ainsi, faire monter votre fréquence cardiaque (pas idéal si vous aviez prévu de courir en endurance fondamentale).