Courir en été et par temps chaud

Il n’est pas toujours facile de trouver la motivation pour courir lors des journées les plus chaudes de la l’année. Nous sommes nombreux à lorgner du côté de la piscine lorsqu’il fait trop chaud et à vouloir zapper notre entraînement de course à pied. Pour autant, il est possible de courir lorsqu’il fait (raisonnablement) chaud. Vous devez juste modifier un peu votre routine running…

Courez, de préférence, le matin, dans des endroits ombragés

Le premier conseil que nous pourrions vous donner est sans doute l’un des plus importants mais que de nombreux coureurs et coureuses n’appliquent tout de même pas : courez plutôt le matin, à la fraîche, la chaleur ne sera pas encore trop intense…
De même, optez pour un parcours qui est le plus ombragé possible, plus le chemin que vous emprunterez pour courir sera à l’ombre, moins vous souffrirez de la chaleur. Concernant le parcours : évitez, lors des fortes chaleurs, de courir sur du bitume. Optez plutôt pour des chemins qui sont plus frais que les routes qui, elles, conservent et redistribuent de la chaleur.

Hydratez-vous correctement

Le pire ennemi d’un coureur c’est la déshydratation, et c’est encore plus vrai en été ! Alors, pour éviter de vous retrouver dans ce cas de figure, il est très important de boire de l’eau en quantité suffisante avant même de partir courir (et c’est valable également pour les autres saisons). En partant bien hydraté, vous souffrirez moins de la chaleur.
Et si vous prévoyez une sortie longue, emmenez avec vous une gourde d’eau ou un sac d’hydratation et buvez quelques gorgées au moins toutes les 15 minutes.
De même, n’oubliez pas de vous rafraîchir lors de votre session running en vous aspergeant d’eau, cela fera baisser la température de votre corps.

Courez avec des vêtements adaptés

S’il fait chaud, on court en short et en tee-shirt. Et s’il fait vraiment chaud, optez carrément pour un débardeur, vous serez plus à l’aise. Mais attention, pensez bien à porter des vêtements « techniques », qui sèchent vite, n’utilisez surtout pas de vêtements en coton. Le coton est en effet une matière qui n’est pas idéale pour l’évacuation de la transpiration. Pour les chaussures c’est la même chose : optez pour des chaussures de running bien respirantes lors des journées les plus chaudes.

Protégez votre peau et vos yeux

Ce conseil est valable pour toutes celles et ceux qui sont en extérieur en été. Il est absolument indispensable de bien protéger votre peau et vos yeux des rayons du soleil. Pour cela, il n’y a pas quarante solutions. Vous devez porter des lunettes de soleil et mettre de la crème solaire.

Commencez doucement et levez le pied, si besoin

Lors de fortes chaleurs, et encore plus si vous courez en période de canicule, il est recommandé de lever le pied. Commencez doucement, par un petit footing d’échauffement et voyez si vous pouvez accélérer la cadence par la suite. Et si, en cours de course, vous sentez que vous n’êtes pas au top, que vous commencez à éprouver des difficultés à courir, ne forcez pas, stoppez votre run et réessayez un autre jour, lorsqu’il fera moins chaud, ou à un autre moment de la journée.
Courir en été : Commencez doucement et levez le pied, si besoin​

Pour conclure

Courir en été n’est pas toujours évident : il faut résister à la chaleur, ne pas trop se déshydrater, trouver des parcours ombragés (la plage, ce n’est donc pas l’idéal)… Bref, les embûches potentielles sont nombreuses. Mais, tout comme en hiver, qui n’est pas non plus la saison idéale pour courir, il est tout à fait possible de continuer à courir durant la période estivale. Il suffit d’adopter quelques bons réflexes (courir au bon moment, rester hydrater, protéger sa peau, etc…) et il vous sera possible de poursuivre votre entraînement. En revanche, s’il fait vraiment trop chaud, notamment lors des canicules, personne ne vous en voudra si vous mettez la course à pied en pause quelques jours !

L'essentiel à retenir

  • Lorsqu’il fait très chaud, évitez de courir durant les heures les plus chaudes de la journée, optez plutôt pour un footing matinal, à la fraîche, en évitant de courir en plein soleil (empruntez plutôt un parcours ombragé).​
  • Il est très important de s’hydrater correctement, même si vous ne ressentez pas la sensation de soif. En cas de forte chaleur, la température corporelle peut vite monter lors d’un jogging, il est donc indispensable de se rafraîchir régulièrement.
  • Portez des vêtements légers et respirants, et pensez bien à protéger vos yeux ainsi que votre peau.
  • Et enfin, lors de vagues de chaleur lors desquelles les températures sont vraiment trop élevées, abrégez votre séance (ou reportez-la s’il fait vraiment trop chaud).