Peut-on continuer à courir pendant une canicule ?

Une canicule est un phénomène météorologique qui se caractérise par une augmentation de température au-delà de la normale saisonnière, ce qui peut être difficile à supporter pour une grande partie de la population. Qui plus est, les températures extrêmes peuvent avoir des conséquences néfastes sur votre santé. Vous avez sans doute déjà entendu de nombreux conseils de prudence pour vous protéger de la chaleur : évitez de sortir le jour, hydratez-vous correctement, etc. Mais la question que vous vous posez aujourd’hui est : est-il possible de poursuivre la course à pied durant une canicule ? Nous allons tenter de vous apporter quelques éléments de réponse.

Canicule : le problème

Lors d’une canicule, les températures montent bien au-delà des normales saisonnières. Les températures atteignent parfois même, en France, les 40°… Il va sans dire que de telles températures ne sont absolument pas idéales pour pratiquer une activité sportive en extérieur. D’autant plus que la sécheresse de l’air, qui accompagne généralement cette chaleur, limite un peu plus la possibilité de s’adonner à des activités physiques en extérieur.

La canicule est un phénomène pouvant être très dangereux pour le corps humain. En effet, si le soleil vous apporte la chaleur nécessaire à la régénération de votre organisme, il peut aussi causer des brûlures et des coups de soleil. De plus, lors d’une canicule, il est n’est pas impossible de souffrir de déshydrations ou d’un coup de chaleur. Il convient donc d’être très vigilant lors de ces évènements climatiques extrêmes.
Canicule et running : le problème​

Comment continuer à courir lors d'une canicule ?

Mais alors, est-il possible, malgré la canicule, de continuer la course à pied ? C’est possible, mais vous devez respecter les quelques règles qui suivent :

  • Optez pour un footing le matin de bonne heure, lorsque les températures ne sont pas encore trop élevées.
  • Optez pour un parcours ombragé et évitez de courir sur du bitume (trop chaud).
  • Portez des vêtements légers et adaptés à la chaleur.
  • Optez pour un footing court et décontracté. Ce n’est pas lors d’une canicule que allez battre vos records de vitesse.
  • Enfin, n’oubliez pas de vous hydrater en buvant de l’eau à intervalles réguliers. Il est d’ailleurs fortement recommandé d’apporter avec vous une gourde d’eau ou un sac d’hydratation lorsque vous courez en été.

Quand faut-il s'arrêter de courir ?

Il y a des moments où il est préférable de reporter sa séance de running. Ainsi, vous ne courrez pas le risque d’être victime d’un coup de chaleur ou d’une déshydratation, et votre santé sera préservée. Voici donc les moments où il est préférable de ne pas courir :

  • Si la température extérieure est supérieure à 35°C, ce n’est pas le moment d’aller courir, il vaut mieux pratiquer un sport d’intérieur.
  • Si vous vous sentez fatigué, ce n’est pas la peine de forcer et de courir sous un soleil de plomb, reportez votre séance à un autre jour.
  • Toutes les personnes âgées de plus de 65 ans doivent aussi éviter de courir en été lorsqu’il fait trop chaud.
  • Dans tous les cas, évitez également de courir à l’extérieur lorsque le soleil est à son zénith.
Comment continuer à courir lors d'une canicule ?​

L'essentiel à retenir

  • Une canicule est un évènement climatique lors duquel les températures s’envolent bien au-dessus des normales saisonnières.
  • Il est possible de continuer à courir lors d’une canicule à la condition de respecter certaines règles de base (courir le matin, boire régulièrement, courir à l’ombre, etc.).
  • Dans certains cas, il est préférable de s’abstenir et de reporter son entraînement de course à pied (température supérieure à 35°, si vous avez plus de 65 ans, etc.).