Comment rester en zone d'endurance fondamentale en course à pied ?

Il est peut être très difficile de rester en zone d’endurance fondamentale pendant que l’on court. Quand on parle d’endurance fondamentale, cela signifie qu’on est en train de courir à une allure qui nous permet de continuer à courir sans problème pour un long moment, tout en consommant les glucides et les graisses stockés dans notre organisme. Découvrez au sein de cet article des conseils pratiques afin de réussir à courir en restant le plus possible en zone d’endurance fondamentale.

Pourquoi courir en endurance fondamentale ?

Courir au moins 60 % de votre temps en endurance fondamentale est essentiel pour bien progresser en course à pied. Que vous soyez un coureur débutant ou un coureur confirmé, il est fortement recommandé de courir le plus possible en endurance fondamentale durant une course à pied. Vous devez impérativement intégrer de la course en endurance fondamentale au sein de votre planning hebdomadaire de running.
Si vous parvenez à respecter ce ratio de 60 % de votre temps de course global en endurance fondamentale, vous améliorerez significativement vos performances en course à pied. De même, respecter cette fameuse règle des 60 % vous permettra de mieux récupérer entre vos entraînements.

1 - Préférez un terrain plat

La première chose à faire pour pouvoir rester le plus possible en zone d’endurance fondamentale est de courir sur un terrain plat. En effet, un terrain plat est la meilleure option pour vous permettre de rester en endurance fondamentale, car si le terrain est plat, vous aurez besoin de faire moins d’effort pour courir. Il vous suffira de tenir votre allure pour rester en endurance fondamentale.

Si vous commencez à courir sur un terrain plat, il vous suffira simplement de « maintenir » votre allure pour rester en endurance fondamentale. En revanche, si vous courrez sur un terrain montant ou descendant, il faudra faire des efforts plus importants pour courir. Vous le savez aussi bien que nous, dans les côtes, le cardio a tendance à s’emballer assez rapidement (et à quitter la zone d’endurance fondamentale).

Pourquoi courir en endurance fondamentale ?​

2 - Optez pour un nouvel itinéraire

Il peut être judicieux de tester de nouveaux itinéraires (à condition que le terrain soit plat évidemment) lorsque vous courez en endurance fondamentale. En effet, ce rythme de course à tendance à être assez ennuyant, découvrir de nouveaux horizons vous permettra de moins penser à votre rythme de course, qui sera sans doute trop lent à votre goût.

3 - Chassez l'ennui

Un autre moyen de chausser l’ennui, lorsque vous courez en endurance fondamentale, est d’écouter de la musique en courant. Que ce soit de la pop, du classique ou encore de la techno, cela peut être bien agréable pour éliminer la monotonie d’un parcours trop plat et d’une allure trop lente à votre goût.

4 - ​Courez à plusieurs

Vous pouvez aussi chasser l’ennui en courant en groupe ! De plus, si vous n’avez pas d’appareil de mesure de votre fréquence cardiaque, cela vous permettra de vous assurer que vous courez bien en zone d’endurance fondamentale. En effet, si vous êtes capable de parler sans mal et que vous respirez sans effort pendant votre run, c’est que vous êtes en endurance fondamentale.

5 - Courez avec une montre cardio

Courir avec une montre cardio de running peut vous aider à rester en zone d’endurance fondamentale. Une montre capable de suivre votre rythme cardiaque vous indiquera en temps réel la zone de fréquence cardiaque dans laquelle vous vous trouvez. Ainsi, vous saurez lorsque vous dépassez la zone d’endurance fondamentale et que vous devrez ralentir votre allure.

L'essentiel à retenir

  • Courir au moins 60 % de votre temps en endurance fondamentale est indispensable pour bien progresser en course à pied.
  • Pour parvenir à tenir ce rythme, il est préférable d’opter pour un terrain plat. Le cardio monte moins en courant sur terrain plat que sur un circuit vallonné.
  • Afin de chasser l’ennui durant votre course en endurance fondamentale, vous pouvez opter pour un nouvel itinéraire, courir en groupe ou, tout simplement, écouter de la musique durant votre séance.