Entraînement croisé : les sports complémentaires à la course à pied

Et si vous ajoutiez, à votre programme hebdomadaire de running, une séance d’un autre sport. Les bénéfices de l’entraînement croisé peuvent en effet être très intéressants, mentalement et physiquement. Découvrez sans plus attendre les sports qui sont les plus complémentaires à la pratique du running.

La natation

Sport parfaitement complémentaire à la course à pied, la natation vous permet de faire travailler vos muscles, votre fréquence cardiaque, et permet également d’améliorer votre respiration. Si vous optez pour ce sport, en complément de la course à pied, il est préférable de nager le crawl ou le dos crawlé. Mais si vous ne savez pas effectuer ces deux nages, la brasse fera également l’affaire. ​La natation peut également être un excellent sport de substitution à la course à pied lorsque les conditions climatiques sont trop mauvaises pour sortir (froid, canicule…) ou lors d’un pic de pollution.

Le vélo

Faire du vélo régulièrement est un très bon moyen d’augmenter la musculature de vos jambes, ce qui est très utile en course à pied. De plus, il est tout à fait possible de faire des sorties longues à vélo. En effet, ce sport n’est pas traumatisant, il n’y a pas d’impact au sol.

Le yoga

Un des meilleurs sports pour prévenir les blessures en course à pied. Le yoga est une discipline qui renforce les articulations et les muscles de l’abdomen. Et, vous ne le saviez sans doute pas encore mais le yoga peut aussi vous permettre d’améliorer votre endurance : il n’est en effet pas si facile de tenir chaque posture de yoga !

Le roller

Vous ne vous attendiez sans doute pas à retrouver le roller au sein de cette sélection des meilleurs sports à pratiquer en complément du jogging ! Et pourtant, le roller est également un sport qui vous aidera très clairement à passer un cap en course à pied. Le roller est un sport sans impact qui vous permettra de faire du travail de renforcement musculaire au niveau des fessiers notamment. Attention tout de même à partir bien équipé lors d’une sortie en roller. Certaines protections sont indispensables (casque, gants, coudières, genouillères).

Tous les sports aquatiques

En plus de la natation, d’autres sports aquatiques peuvent vous permettre de progresser en course à pied. C’est le cas de sports tels que l’aquagym, de l’aquafitness, aquabiking, aquarunning… Bref, vous avez clairement le choix parmi de nombreux sports aquatiques qui sont aussi efficaces que ludiques. Ne vous en privez pas, ce sont d’excellents sports qui vous permettront de progresser en course à pied sans risque (ou presque) de blessures.

La marche nordique

La marche nordique est un sport en pleine expansion en France. Et ce n’est pas pour rien ! Cette activité physique permet de faire travailler 90 % des muscles du corps et est un excellent moyen de renforcer son endurance. C’est également un sport qui est très complémentaire à la course à pied et qui entretient bien la condition physique.
Rollers et course à pied sont des sports très complémentaires

Pour conclure

Faire (un peu) d’un autre sport en complément du running peut vraiment s’avérer être un choix payant. En effet, en pratiquant un autre sport tel que le cyclisme, la natation, la marche nordique, ou encore, le roller (mais il y en a d’autres), vous allez continuer à faire progresser votre endurance fondamentale, votre cardio, mais vous allez aussi faire du renforcement musculaire, tout en améliorant votre récupération entre deux sessions. Et si vous possédez une montre de cardio, sachez qu’il est sans dote possible de l’utiliser lors d’autres activités sportives !

Mais alors, pourquoi ne pas faire une séance de running supplémentaire par semaine ? Pour vous permettre de garder une motivation intacte pour la course à pied (en faire trop peut être lassant au bout d’un certain temps) mais aussi pour éviter les blessures. En effet, vous n’êtes pas sans savoir que le footing est un sport traumatisant pour les articulations (genoux et chevilles notamment), et si vous courez trop souvent (plus de 30 km par semaine), vous risquez de vous blesser… Donc l’entraînement croisé est clairement la solution à envisager si vous voulez continuer à progresser en course à pied, sans avoir à courir plus souvent. D’ailleurs, si vous êtes à la recherche de conseils concernant d’autres sports de cardio (à faire en complément de la course à pied), nous vous recommandons d’aller sur zonesport.fr, où vous trouverez de nombreuses informations liés aux sports d’endurance à faire chez vous ou en extérieur. De même, faire un peu de renforcement musculaire ciblé vous permettra d’améliorer vos performances en course à pied. Si vous souhaitez en faire, nous vous proposons de consulter cette vidéo au sein de laquelle vous apprendrez quelques exercices à réaliser pour renforcer les muscles les plus utiles lors du running. De même, des exercices de gainage vous aideront à renforcer des muscles très sollicités lorsque vous courez : les abdominaux.

L'essentiel à retenir

  • Comme vous le savez, il n’est pas recommandé de faire de trop nombreux entraînements de course à pied au sein d’une même semaine. Courir tous les jours n’est pas la meilleure manière de progresser. Si vous parvenez à faire 3 à 4 séances par semaine, c’est idéal. Plus, c’est trop.
  • Vous pouvez en revanche compléter votre préparation physique en vous concoctant un programme sportif qui intègre des sports complémentaires à la course à pied. Vous pouvez par exemple vous rendre en salle de sport afin d’utiliser des appareils de fitness (rameur, vélo elliptique, etc.), mais vous pouvez aussi opter pour des sports tels que la natation, la marche rapide, le cyclisme…